Le Mois de l'Europe à l'école Sainte-Anne et au collège Saint Nicolas de Merdrignac

En mai, les élèves de 6e vivent à l'heure européenne. Durant quatre semaines, ils vont participer, individuellement, au concours lancé par le conseil général des Côtes-d'Armor, « Rallye Europe ».
Le principe est simple et ludique. Chaque semaine, les élèves doivent répondre à quelques questions visant à découvrir les différentes cultures qui donnent sa couleur à l'Union européenne. C'est aussi l'occasion d'accueillir Gwenn Belbéoch, fonctionnaire à la commission européenne à Bruxelles. Ensemble, elle et les élèves ont réfléchi à la citoyenneté européenne.
Mme Belbéoch a mis en avant l'importance de parler plusieurs langues et l'intérêt de travailler dans un environnement multiculturel. Plus d'un élève s'en est étonné et, nous espérons qu'ils auront réalisé qu'apprendre des langues étrangères est fondamental. Cette discussion rejoint les projets de l'établissement qui donne une importance particulière à l'ouverture sur le monde et a enrichi l'atelier « espace langues » mis en place, cette année.
Les élèves de 3e ont également rencontré Mme Belbéoch pour discuter de son parcours étudiant et professionnel, en mettant en avant l'appétit que peut susciter la découverte d'une autre culture, par le biais de voyages touristiques ou dans des familles d'accueil du pays, ou dans le travail. Certains de ces élèves souhaitent intégrer des classes européennes au lycée voire envisagent déjà de faire une partie de leurs études à l'étranger.
La journée s'est terminée pour Mme Belbéoch par une intervention en CM1 et CM2, de l'école Sainte-Anne. Les élèves avaient déjà appris les fondements historiques de la construction européenne, que Mme Belbéoch leur a rappelés, en insistant sur l'objectif de paix entre les peuples européens.
Les échanges ont été très spontanés et vivants, les enfants montrant une réelle curiosité sur les langues et prenant conscience que des projets européens pouvaient avoir des incidences directes sur leur vie quotidienne. Ils l'ont aussi interrogée sur son travail à la commission européenne. Pédagogue, celle-ci a su trouver les bons mots pour expliquer son métier complexe aux enfants, touchant au domaine de la fraude au budget européen.