PRIORITÉS DIOCÉSAINES

Aujourd’hui, le temps d’inventer demain

L’école catholique costarmoricaine est inscrite dans une histoire particulière : nous sommes héritiers des appels et intuitions des religieux et religieuses, prêtres puis laïcs qui nous ont laissé une empreinte forte manifestée dans une multiplicité d’écoles dans notre diocèse.
Aujourd’hui, héritiers de cette originalité dans une société moderne, nous sommes appelés à vivre cette singularité en pensant et osant une école catholique toujours en marche, au cœur d’un monde complexe, en dialogue avec notre environnement en mutation. Nous sommes ainsi invités à être attentifs au monde qui est le nôtre, afin de repérer les nouvelles pratiques culturelles et sociales, plus particulièrement des jeunes, des parents, des nouveaux enseignants. Nous sommes invités à la fois à résister pour veiller à toujours promouvoir l’homme et son humanité, et à nous adapter pour répondre aux enjeux de la modernité.

L’Enseignement Catholique costarmoricain, une identité et des convictions fortes

Nous voulons une école du temps présent qui, par ses choix éducatifs, participe à la construction d’une société juste, libre, solidaire, éclairée par la lumière de l’Evangile.
Nous voulons une école qui demande et permet à chacun de prendre une part active à cette construction.
Nous voulons une école qui accueille et prend en compte chaque enfant, chaque jeune.
Refusant le communautarisme, nous sommes invités à ouvrir nos établissements à tous en accueillant la diversité religieuse, culturelle, sociale, et en étant particulièrement attentifs aux fragilités.
Pour répondre à notre visée éducative, nous voulons :
- une école qui accompagne chaque jeune à se construire soi-même et à grandir dans et par la relation à l’autre.
- une école qui prend en compte la globalité de la personne, dans ses différentes dimensions intellectuelle, physique, psychique et spirituelle.
- une école qui promeut l’apprentissage par la coopération et la valorisation de l’intelligence collective
- une école créative qui expérimente, qui ose et qui stimule avec des enseignants qui cherchent.

L’Enseignement Catholique costarmoricain, une maison commune

Dans un paysage rural caractérisé par une multiplicité de petites structures, nous avons besoin de faire corps pour être plus forts et plus dynamiques, nos établissements ont besoin d’être reliés les uns aux autres, à travers les pays et les sous-pays qui associent 1er et 2nd degrés.
Nous voulons ainsi constituer un corps fraternel, collégial, communautaire. Nous appuyant sur la doctrine sociale de l’Eglise, le principe de solidarité et de subsidiarité est au cœur de nos actions. « Au fondement, qui est la dignité humaine, sont intimement liés le principe de solidarité et le principe de subsidiarité. En vertu du premier, l’homme doit contribuer avec ses semblables au bien commun de la société, à tous les niveaux (…) En vertu du second, ni l’État ni aucune société ne doivent jamais se substituer à l’initiative et à la responsabilité des personnes et des communautés intermédiaires au niveau où elles peuvent agir » pour que chacun prenne sa place, et ose la créativité au service du bien commun.

Entre héritage et modernité, l’Enseignement Catholique costarmoricain, une identité et des convictions fortes, une maison commune, pour porter ensemble le réenchantement de l’école.

Priorités et principes :

  • Créer les conditions pour permettre à chaque personne de se développer au sein de la communauté éducative :

- En cultivant le sens de la responsabilité
- En permettant à chacun d'assumer sa fonction à sa juste place
- En favorisant l'épanouissement personnel et social de tous
- En favorisant la croissance de la personne dans toutes ses dimensions

  • Vivre notre singularité dans le cadre global de la mission d'éducation de service public :

- En s'inscrivant dans l'anthropologie chrétienne
- En mettant en œuvre un projet éducatif explicite
- En faisant de la diversité culturelle, sociale et religieuse une chance de grandir
- En affirmant notre place et notre utilité dans un territoire

  • Favoriser l'exercice de notre liberté dans l'Ecole catholique :

- En permettant l'expérience de la rencontre avec Jésus Christ
- En stimulant et en accompagnant la créativité et l'exploration pédagogiques et éducatives

  • Faire de la communauté éducative le lieu fondamental et privilégié de relations confiantes et bienveillantes au service du bien commun : :

- En s'appuyant sur les exigences de la vie en communauté
- En permettant la parole de chacun comme contribution au bien commun
- En permettant la confrontation des idées et des points de vue par la controverse constructive

Françoise GAUTIER
Directrice Diocésaine