Les lycéens réalisent un audioguide sur Saint-Yves

Les personnes aveugles et déficientes visuelles pourront, bientôt, déambuler dans la chapelle Saint Yves, grâce à cet outil conçu par les élèves du lycée Marie-Balavenne. Donner à voir par les mots. C’est un formidable projet d’inclusion auquel se sont attelés les jeunes de première bac pro service de proximité, vie locale (SPVL), du lycée Marie-Balavenne. Une idée lancée à la rentrée 2019. Mais la réalisation de l’audioguide sur la chapelle Art déco est en bonne voie. Son nom ? « De l’ombre à la lumière, la voix ouvre les yeux de Saint-Yves. » Accompagnés par Marie, audio-descriptrice et intervenante artistique, les élèves ont enchaîné les expériences. « Marcher les yeux bandés avec une canne blanche n’est pas si simple, on ne sait pas ce que l’on touche », rapporte Antoine, élève de première. Ses camarades racontent comment ils se sont sentis désorientés, en perte de confiance. Ils comprennent mieux ce que peut ressentir une personne déficiente visuelle. Avant de s’attacher au travail d’écriture, la classe est allée visiter la chapelle Saint-Yves avec, pour consigne, de retenir ce qui suscite l’émotion. Lumière, couleurs, fraîcheur, agencement particulier… Le lieu est magnifique à décrire. Mais pas si simple de livrer des impressions qui aident à la compréhension des non-voyants. « Il ne fallait pas aligner une série d’informations ou une succession de dates, explique Tifany, mais aider les visiteurs à mieux vivre l’instant présent. » La recherche de documents historiques a été effectuée en cours d’histoire-géographie en lien avec les Archives municipales. L’historienne des Archives présentera le travail des élèves, en 2021, lors du festival Patrimoine singulier, qui conjugue vieilles pierres et handicap. Mais d’ici là, il reste encore quelques étapes à franchir. Car écrire pour être entendu exige de faire et refaire. Ici, c’est Gilles, de l’association Voir Ensemble, qui se met à l’écoute des descriptions lycéennes. Il donne son point de vue de déficient visuel. Ensuite, il faudra passer à la phase enregistrement, dans les studios de la Villa Carmélie où des musiciens accompagneront les lectures de textes. Voix et musiques seront mixées par un ingénieur du son. L’audioguide sera constitué d’une série de différentes pastilles sonores. Il permettra de rendre accessible à un plus grand nombre ce lieu inédit qu’est la chapelle Saint-Yves. (OF du 14/12/2020)