Cap sur les talents A l’école Notre Dame des Noé de Binic

Mercredi 10 novembre, il y avait exceptionnellement classe. Mais une journée pas comme les autres attendait tout le monde.

En effet, l’équipe enseignante avait décidé de mettre le cap sur l’exploration éducative en organisant un temps fort sur les arts et la culture constatant que bien souvent dans les semaines chargées des multiples disciplines, il y a peu de temps pour laisser place à la création. Le projet d’établissement a d’ailleurs cette année comme objectif de développer ce domaine.

Croisement de deux archipels (le temps et le vivre ensemble)

Penser autrement la semaine, l’année scolaire mais aussi faire vivre l’établissement comme une
véritable communauté éducative en développant la rencontre, tels étaient les objectifs de l’équipe enseignante. La réalisation s’est déroulée en mettant en place quinze ateliers proposés à tous les élèves (Poterie, mosaïque, art floral, chant, musique, broderie, poterie, etc…) Les élèves choisissaient dans la liste trois ateliers sur la journée, tous les âges étaient mélangés. Des temps privilégiés pour se rencontrer étaient organisés avec un goûter regroupant l’ensemble des élèves à 11 h puis un pique-nique entre les enseignants et les vingt parents et amis de l’école intervenants.

L’exploration, c’est l’aventure avec ses richesses et ses craintes.

En amont, il a fallu un gros travail de préparation avec le matériel, les matériaux à prévoir dans chaque atelier, des rencontres avec les parents intervenants pour les informer, les sécuriser car certains, parfois, craignaient de ne pas être à la hauteur pour tenir et animer les groupes.

A l’arrivée, une grande satisfaction de tous les membres. Une grande envie et une concentration des élèves dans les ateliers, des productions variées et de qualité, beaucoup de solidarité entre les grands et les petits et pour les intervenants un plaisir de partager leur passion et leur savoir faire. Originalité du projet également, toutes les créations seront exposées aux portes ouvertes, serviront à décorer les classes et certaines vendus à la brocante. Tout est mis en commun, rien n’est ramené individuellement à la maison. Certains iront même offrir leur composition florale à la maison de retraite. Pas de doute, tout le monde est partant pour une deuxième journée en Mars.